tubage du poêle à bois

Le tubage constitue la mise en place d’un conduit de fumée à l’intérieur d’un conduit de cheminée déjà en place. Il est surtout utile lors de l’ajout d’un poêle à bois ou bien à granulés. Aussi, dans le cas où l’étanchéité du conduit de cheminée n’est plus fiable, il est de mise d’opter pour le tubage du poêle à bois. Tout de suite les détails.

Pourquoi tuber le poêle à bois ?

Afin de garantir la performance du chauffage, la qualité du poêle ainsi que des conduits est à assurer. Le tubage sert essentiellement à permettre au conduit de cheminée de sortir les gaz chauds. Un tube de bonne qualité assurera l’évacuation rapide des gaz. Le processus de tubage vise essentiellement à optimiser le fonctionnement du poêle. Vous pouvez entamer des comparaisons afin de trouver le meilleur poêle à bois.

Ce matériel est utile pour garantir la sécurité de votre habitation. La mise en place du conduit réduira l’accumulation de bistres. Ce sont notamment des suies goudronnées issus des feux. Cela facilite également le ramonage qui est un procédé obligatoire tous les ans.

Aussi, en optant pour le tubage, vous pourrez vous servir d’une ancienne cheminée et placer un nouveau poêle. Cette option permettra d’assurer la sécurisation de l’ancien conduit. En effet, ce dernier peut ne plus être assez étanche et le tirage peut ne plus suffire. La réalisation du tubage garantira la performance du conduit.

Comment choisir le tubage ?

Le tubage repose sur le type d’appareil que vous voulez mettre en place. En effet, pour être opérationnel, un système de chauffage nécessite impérativement d’air. Ce dernier peut être obtenu à l’intérieur de la pièce ou bien depuis l’extérieur de la demeure.

Les conduits sont généralement conçus avec de l’acier inoxydable, de l’acier émaillé ou encore l’assemblage d’un acier galvanisé avec l’inox. Le tubage flexible consiste à tuber de manière simple un conduit de cheminée de type boisseaux en se basant sur la courbe du conduit.

Pour bien choisir les conduits émaillés, il faudrait bien être vigilent dans le choix entre les modèles pour poêle à pellets et ceux pour poêle à bois. Les conduits à pellets sont conçus pour supporter une température de 800° au maximum tandis que les conduits pour poêle à bois arrivent à supporter des températures entre 800° à 1000°.

La disposition d’un tubage poêle peut s’effectuer sous plusieurs formes. En l’occurrence, vous pouvez le disposer le long d’un mur ou bien au milieu de la pièce. Si vous optez pour l’installation sur le mur, vous économisez en espace. Par contre, le poêle sera plus efficace s’il est placé au centre.

Les autres éléments nécessaires

Pour assurer l’installation, il est de mise de se servir de raccords. Les raccords sont à choisir selon l’emplacement de la sortie de poêle ainsi que le modèle de conduit et d’installation. Par ailleurs, afin de garantir l’étanchéité de la partie où le raccordement avec le mur est effectué a besoin d’un solin de cheminée.

Aussi, d’autres accessoires sont indispensables pour le tubage. A l’instar, nous pouvons citer les bouchons, les rosaces, les modérateurs de tirage, les plaques d’étanchéité, les supports plancher, les colliers et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *